Paroisse de la Sainte Trinité à Chalette sur Loing

Cette paroisse est très ancienne, russophone et francophone en partie (calendrier julien). Avec l’immigration de 1917, beaucoup émigrés cherchèrent du travail et en trouvèrent aux Usines Hutchinchon près de Montargis. De 1925 à 1933 s'organisa la pratique du culte orthodoxe dans un baraquement en bois prêté par l'entreprise et mitoyen à l'usine où travaillait la majorité des russes habitant dans l'agglomération. Fin 1933, la Société Hutchinson décida de supprimer ce baraquement et en fit don à la colonie russe qui le démonta et construisit avec les matériaux récupérés, sur un petit terrain dont elle fit l'acquisition au numéro 54 de la rue Gaston Jaillon à Vésines, l'église actuelle qui fut consacrée le 26 août 1934 par son Eminence l'Archevêque Euloge. Peu à peu s’organisa la vie paroissiale avec les pères Spassky et Tsérétéli qui vinrent célébrer les liturgies importantes et créèrent peu à peu la paroisse. De 1925 à son décès survenu le 9 mai 1937, le prêtre de la paroisse fut l'archiprêtre Fedor Karakouline. Après avoir été provisoirement sous la tutelle du Hiéromoine Cyrille, un nouveau prêtre fut affecté le 1er décembre 1938, l'archiprêtre Jacob Protopopoff jusqu'à son décès le 28 juillet 1965. Depuis cette date, plus aucun prêtre ne résida sur place mais plusieurs vinrent célébrer la Divine Liturgie entre 1966 et 1979, entre autres, père André Fortounatto, père Nicolas Obolensky, père Vladimir Zaitsev, père Georges Serekov, père Leonid Moginlevsky, père Anatole Rakovitch. De 1979 à 1995, le père Milos Zegarac (de l'église de Serbie) fut le prêtre de la paroisse. Puis lui succédèrent le père Jivko Panev de 1995 à 2000, le père Sorin Pantiru (de l'église roumaine) de 2000 à septembre 2003 et depuis le 26 octobre 2003 le père André Berega. Des travaux de rénovation ont été fait en 2008, tant intérieur qu’extérieur. La paroisse célèbre en slavon (et un peu français) selon le calendrier julien un dimanche dur deux. Actuellement, une réorganisation administrative s’avère nécessaire.

 

         Site de la paroisse : www.egliseorthodoxerusse45.com