UNE APPROCHE DE L’APOCALYPSE DE SAINT JEAN LE THEOLOGIEN

 

Avant d’aborder ce Livre, il est intéressant de voir ce qui se passe après les évènements relatés par les Evangiles.

Pierre, et les autres apôtres, restèrent d’abord à Jérusalem avant d’être dispersés par les persécutions dont Saint Etienne fut victime

                        Actes 8   

1. Saul, lui, approuvait ce meurtre. En ce jour-là, une violente persécution se déchaîna contre l'Église de Jérusalem. Tous, à l'exception des apôtres, se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie.

 

 

Leur mission est le rassemblement en assemblée (ce terme qui donnera « église » est celui utilisé dans l’Apocalypse) des brebis perdues de la Maison d’Israël.

Quant à Saint Paul, serviteur de l’Evangile, il pose les fondements en architecte.

 

1 Corinthiens 3  

10. Selon la grâce de Dieu qui m'a été accordée, tel un bon architecte, j'ai posé le fondement. Un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il y bâtit.

11. De fondement, en effet, nul n'en peut poser d'autre que celui qui s'y trouve, c'est-à-dire Jésus Christ.

12. Que si sur ce fondement on bâtit avec de l'or, de l'argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, de la paille,

13. l'œuvre de chacun deviendra manifeste ; le Jour, en effet, la fera connaître, car il doit se révéler dans le feu, et c'est ce feu qui éprouvera la qualité de l'œuvre de chacun.

14. Si l'œuvre bâtie sur le fondement subsiste, l'ouvrier recevra une récompense ;

15. si son œuvre est consumée, il en subira la perte ; quant à lui, il sera sauvé, mais comme à travers le feu.

 

 

Jean s’attache à présenter la Parole faite chair, manifestant le Père et la vie éternelle descendue sur terre. Jean dévoile peu à peu les continuations des voies de Dieu envers la Terre.

Il est important de signaler ici que l’assemblée juive formée à la Pentecôte prend fin avec la destruction du Temple en 70. La rupture entre judaïsme et christianisme est consommée comme le dit, avec son style remarquable Paul dans Hébreux 13 :

 

                        10.       Nous avons un autel dont les desservants de la Tente n'ont pas le droit de se nourrir.

                        11.       Ces animaux, en effet, dont le grand prêtre porte le sang dans le sanctuaire pour l'expiation du péché, leurs corps sont brûlés en dehors du camp.

                        12.       C'est pourquoi Jésus lui aussi, pour sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert hors de la porte.

                        13.       Par conséquent, pour aller à lui sortons en dehors du camp, en portant son opprobre.

                        14.       Car nous n'avons pas ici-bas de cité permanente, mais nous recherchons celle de l'avenir.

                        15.       Par lui, offrons à Dieu un sacrifice de louange en tout temps, c'est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom.

 

 

Mais le même Paul constatera avec amertume que les assemblées chrétiennes sont elles aussi soumises à un certain opprobre :

Philippiens 2  

21. tous recherchent leurs propres intérêts, non ceux de Jésus Christ.

 

L’ASSEMBLEE

La question de l’Assemblée (Ecclesia) est centrale dans le Christianisme. Dans son Apocalypse, Jean considère l’Assemblée d’abord sous son aspect extérieur comme nos assemblées et nos Eglises, et plus particulièrement à leur déclin, Christ jugeant ces Assemblées. Ensuite viendra en gloire et en grâce la vraie Assemblée, siège du gouvernement de Dieu sur le Monde, là où Dieu et l’Agneau habitent. Donc deux aspects à prendre en considération : jugement des Assemblées par la Parole de Christ et jugement du Monde par le Trône céleste. Ainsi est présentée l’Histoire.

 

LES SEPTENAIRES

Le chiffre 7 est celui de la perfection et de la plénitude. Saint Jean l’utilise déjà abondamment dans son Evangile. Mais en cela il est aussi fidèle à la Tradition juive.

Dans la Genèse 12:2-3 Abraham reçoit une bénédiction qui contient 7 promesses : " Je ferai de toi une grande nation (1), et je te bénirai (2); je rendrai ton nom grand (), et tu seras une source de bénédiction (4). Je bénirai ceux qui te béniront (5), et je maudirai ceux qui te maudiront (6); et toutes les familles de la terre seront bénies en toi (7)." 

Dieu accorda 7 promesses au peuple d'Israël. Dans Exode 6:6-8 :

 " C'est pourquoi dis aux enfants d'Israël: Je suis l'Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements. Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c'est moi, l'Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens. Je vous ferai entrer dans le pays que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous le donnerai en possession, moi l'Éternel." 

 

On faisait 7 fêtes pour Jéhovah pendant 7 jours. Lorsque Balak le roi de Moab tenta de maudire Israël, il bâtit 7 autels et prépara 7 bœufs et 7 béliers pour le sacrifice. C'était le culte païen parfait. On connaît aussi les 7 trompettes de Jéricho et les 7 tours de la ville sur 7 jours. Christ a expliqué comment obtenir le pardon complet. " Jésus lui dit: Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois. "(Matthieu 18:22). Dans le temple on avait 7 chandeliers. 7 lettres sont envoyées aux 7 Eglises. Dans l'Apocalypse, il y a 7 autres lettres pour 7 autres Eglises. Plus loin, on lit que 7 sceaux scellent un livre scellé, et que 7 plaies seront envoyées sur le monde. Jacob a travaillé 2 fois 7 années pour témoigner de son amour total envers Rachel. A l'époque de Joseph, le Pharaon a fait un rêve dans lequel il a vu 7 vaches grasses et 7 vaches maigres qui représentaient une période complète de famine. Le nombre total des membres de la famille de Jacob au moment où ils arrivèrent en Egypte étaient de 70. Enfin chez Daniel il est question des 70 semaines d’années qui séparent le retour de l’Exile et la venue du Messie.

LES LETTRES AUX EGLISES

Ces lettres sont adressées aux anges de chaque Eglise. Celui qui a les 7 étoiles en sa main, c'est-à-dire les anges de chaque Eglise, leur parle et se promène entre les 7 lampes, chaque lampe étant donc une Eglise.

Il faut ici faire une distinction importante. En s’adressant aux anges, le Seigneur s’adresse à l’Assemblée en général, sauf pour les trois dernières Eglises ou seul l’ange est concerné. Aussi l’avertissement du Seigneur est pour l’ange, et le jugement pour les parties coupables de l’assemblée.

 

Parcourons ces lettres.

EPHESE

C’est l’Eglise-Mère. Paul y restera 2 ans (voir Actes 19). Jean résidera à Ephèse avant et après son exile à Patmos.

Chaque Eglise reçoit un jugement positif et un négatif.

Ephèse est louée pour sa persévérance face à l’hostilité des Juifs et des païens ainsi que son rejet des Nicolaïtes qui poursuivent leurs anciennes activités, sacrifier aux idoles et surtout consommer la viande des sacrifices.

1 Corinthiens 8  

10. Si en effet quelqu'un te voit, toi qui as la science, attablé dans un temple d'idoles, sa conscience à lui qui est faible ne va-t-elle pas se croire autorisée à manger des viandes immolées aux idoles ?

 

 

Ils surent également supporter les persécutions. Dans le registre négatif, il est reproché à l’Eglise d’Ephèse son amour qui se refroidit au fil du temps et Celui qui parle à l’Assemblée l’exhorte à revenir à son zèle du début, sachant que le vainqueur mangera de l’Arbre de Vie.

1. « A l'Ange de l'Église d'Éphèse, écris : Ainsi parle celui qui tient les sept étoiles en sa droite et qui marche au milieu des sept candélabres d'or.

2. Je connais ta conduite, tes labeurs et ta constance ; je le sais, tu ne peux souffrir les méchants : tu as mis à l'épreuve ceux qui usurpent le titre d'apôtres, et tu les as trouvés menteurs.

3. Tu as de la constance : n'as-tu pas souffert pour mon nom, sans te lasser ?

4. Mais j'ai contre toi que tu as perdu ton amour d'antan.

5. Allons ! Rappelle-toi d'où tu es tombé, repens-toi, reprends ta conduite première. Sinon, je vais venir à toi pour changer ton candélabre de son rang, si tu ne te repens.

6. Il y a cependant pour toi que tu détestes la conduite des Nicolaïtes, que je déteste moi-même.

7. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises : au vainqueur, je ferai manger de l'arbre de vie placé dans le Paradis de Dieu.

 


SMYRNE

Smyrne est une ville riche et l’Eglise y parait comme peu de chose. Elle est cependant mise à l’épreuve afin qu’elle produise d’avantage et montre sa fidélité. L’épreuve est de  jours, donc symboliquement de courte durée. Quant à « ceux qui se proclament Juifs et ne le sont pas », il s’agit ici de comprendre que les Juifs authentiques, désormais, sont les chrétiens. Si les autres s’opposent à l’Eglise, leur synagogue devient celle de Satan. En restant fidèle, l’Eglise de Smyrne reçoit la couronne de vie, la vie éternelle. Quant à la seconde mort, elle est décrite dans ce texte :

Apocalypse 20 

14. Alors la Mort et l'Hadès furent jetés dans l'étang de feu - c'est la seconde mort cet étang de feu -

8. « A l'Ange de l'Église de Smyrne, écris : Ainsi parle le Premier et le Dernier, celui qui fut mort et qui a repris vie.

9. Je connais tes épreuves et ta pauvreté - tu es riche pourtant - et les diffamations de ceux qui usurpent le titre de Juifs - une synagogue de Satan plutôt ! -

10. Ne crains pas les souffrances qui t'attendent : voici, le Diable va jeter des vôtres en prison pour vous tenter, et vous aurez dix jours d'épreuve. Reste fidèle jusqu'à la mort, et je te donnerai la couronne de vie.

 

11. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises : le vainqueur n'a rien à craindre de la seconde mort.


PERGAME

L’Eglise de Pergame garde la foi devant les persécutions. Les empereurs se font appeler « seigneur » et réclament un culte ! D’où le trône de Satan.

Ainsi la province de Pergame connaît-elle son premier martyr, Antipas. De plus, un certain nombre de chrétiens suivent le courant Nicolaïte déjà mentionné.

Quant à l’épée à deux tranchants, il s’agit de la Parole sortant de la bouche du Seigneur. Pour le caillou blanc, voici ce qu’écrit Esaïe :

Ésaïe 65 

15. Et vous laisserez votre nom comme imprécation pour mes élus : « Que le Seigneur Yahvé te fasse mourir! » mais à ses serviteurs il donnera un autre nom.

 

 

Le nom nouveau caractérise le renouvellement en profondeur et la manne cachée représente le Christ, source de force et de vie, en relation avec la manne qui nourrissait le peuple Hébreux en exile, mais aussi la cruche qui contenait la manne et était dans l’Arche d’Alliance (Hb 9,3-4). L’Arche a disparu quant fut construit le temple de Salomon. Cette manne secrète caractérise le lien intime au fond de nous-mêmes avec Dieu, et qui nous nourrit, particulièrement par la prière.

12. « A l'Ange de l'Église de Pergame, écris : Ainsi parle celui qui possède l'épée acérée à double tranchant.

13. Je sais où tu demeures : là est le trône de Satan. Mais tu tiens ferme à mon nom et tu n'as pas renié ma foi, même aux jours d'Antipas, mon témoin fidèle, qui fut mis à mort chez vous, là où demeure Satan.

14. Mais j'ai contre toi quelque grief : tu en as là qui tiennent la doctrine de Balaam ; il incitait Balaq à tendre un piège aux fils d'Israël pour qu'ils mangent des viandes immolées aux idoles et se prostituent.

15. Ainsi, chez toi aussi, il en est qui tiennent la doctrine des Nicolaïtes.

16. Allons ! repens-toi, sinon je vais bientôt venir à toi pour combattre ces gens avec l'épée de ma bouche.

 

17. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises : au vainqueur, je donnerai de la manne cachée et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé un nom nouveau que nul ne connaît, hormis celui qui le reçoit.


THYATIRE

L’approche, comme toujours, est positive et met en avant les éléments positifs : les œuvre, la foi , les services et la persévérance.

Quant à Jézabel, dont il est question et qui est citée dans le premier livre des Rois,

1 Rois 16 

30. Achab fils d'Omri fit ce qui déplaît à Yahvé et fut pire que tous ses devanciers.

31. La moindre chose fut qu'il imita les péchés de Jéroboam fils de Nebat : il prit pour femme Jézabel, fille d'Ittobaal, roi des Sidoniens, et se mit à servir Baal et à se prosterner devant lui ;

 

 

 

représente la femme impie et ici une prophétesse nicolaïte ainsi que ses amants et ses fils c’est-à-dire ses disciples. Dans la Bible, l’idolâtrie est souvent appelée adultère et prostitution : les croyants appartiennent à Dieu comme une épouse à son mari et leur infidélité est comme un adultère. Pour ceux qui restront fidèles jusqu’au bout des épreuves, alors ils recevront leur récompense, l’Etoile du matin, qui n’est autre que le Christ Lui-même.

18. « A l'Ange de l'Église de Thyatire, écris : Ainsi parle le Fils de Dieu, dont les yeux sont comme une flamme ardente et les pieds pareils à de l'airain précieux.

19. Je connais ta conduite : ton amour, ta foi, ton dévouement, ta constance ; tes œuvres vont sans cesse en se multipliant.

20. Mais j'ai contre toi que tu tolères Jézabel, cette femme qui se dit prophétesse ; elle égare mes serviteurs, les incitant à se prostituer en mangeant des viandes immolées aux idoles.

21. Je lui ai laissé le temps de se repentir, mais elle refuse de se repentir de ses prostitutions.

22. Voici, je vais la jeter sur un lit de douleurs, et ses compagnons de prostitution dans une épreuve terrible, s'ils ne se repentent de leur conduite.

23. Et ses enfants, je vais les frapper de mort : ainsi, toutes les Églises sauront que c'est moi qui sonde les reins et les cœurs ; et je vous paierai chacun selon vos œuvres.

24. Quant à vous autres, à Thyatire, qui ne partagez pas cette doctrine, vous qui n'avez pas connu » les profondeurs de Satan », comme ils disent, je vous déclare que je ne vous impose pas d'autre fardeau ;

25. du moins, ce que vous avez, tenez-le ferme jusqu'à mon retour.

26. Le vainqueur, celui qui restera fidèle à mon service jusqu'à la fin, je lui donnerai pouvoir sur les nations :

27. c'est avec un sceptre de fer qu'il les mènera comme on fracasse des vases d'argile !

28. Ainsi moi-même j'ai reçu ce pouvoir de mon Père. Et je lui donnerai l'Étoile du matin.

 

29. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises.


SARDES

 

Cette Eglise en fait se meurt. Les causes ne sont pas connues si ce n’est que ses œuvres sont bien minces ! Combien de communautés chrétiennes sont dans ce cas. Il nous faut toujours être vigilants et faire fructifier le message reçu. Certains restent fidèles et tiennent au milieu des épreuves et des difficultés. Ceux-là seront revêtus du Christ, avec le vêtement blanc.

Apocalypse 3 

1. « A l'Ange de l'Église de Sardes, écris : Ainsi parle celui qui possède les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles. Je connais ta conduite ; tu passes pour vivant, mais tu es mort.

2. Réveille-toi, ranime ce qui te reste de vie défaillante ! Non, je n'ai pas trouvé ta vie bien pleine aux yeux de mon Dieu.

3. Allons ! rappelle-toi comment tu accueillis la parole ; garde-la et repens-toi. Car si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur sans que tu saches à quelle heure je te surprendrai.

4. A Sardes, néanmoins, quelques-uns des tiens n'ont pas souillé leurs vêtements ; ils m'accompagneront, en blanc, car ils en sont dignes.

5. Le vainqueur sera donc revêtu de blanc ; et son nom, je ne l'effacerai pas du livre de vie, mais j'en répondrai devant mon Père et devant ses Anges.

 

6. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises.


PHILADELPHIE

Les œuvres de cette Eglise ne sont pas citées, mais malgré les mille difficultés rencontrées, elle garde fidèlement la Parole. Les fruits de son labeur ne se voient pas encore.

3Je viens d’ouvrir ne porte devant toi » à comparer avec :

1 Corinthiens 16  

8. Toutefois je resterai à Éphèse jusqu'à la Pentecôte ;

9. car une porte y est ouverte toute grande à mon activité, et les adversaires sont nombreux.

 

Celui qui entre par la porte c’est le berger des brebis. Le Portier ouvre la porte et les brebis reconnaissent sa voix.

Ici, il est fait mention d’un certain nombre de Juifs qui vont s’intégrer à l’Eglise, formant pour Saint Jean les Juifs véritables.

 

Le Seigneur est fidèle à la mesure de notre propre fidélité et constance, et les fidèles seront enlevés du monde avant l’épreuve finale.

7. « A l'Ange de l'Église de Philadelphie, écris : Ainsi parle le Saint, le Vrai, celui qui détient la clef de David : s'il ouvre, nul ne fermera, et s'il ferme, nul n'ouvrira.

8. Je connais ta conduite : voici, j'ai ouvert devant toi une porte que nul ne peut fermer, et, disposant pourtant de peu de puissance, tu as gardé ma parole sans renier mon nom.

9. Voici, je forcerai ceux de la synagogue de Satan - ils usurpent la qualité de Juifs, les menteurs -, oui, je les forcerai à venir se prosterner devant tes pieds, à reconnaître que je t'ai aimé.

10.

Puisque tu as gardé ma consigne de constance, à mon tour je te garderai de l'heure de l'épreuve qui va fondre sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre.

11. Mon retour est proche : tiens ferme ce que tu as, pour que nul ne ravisse ta couronne.

12. Le vainqueur, je le ferai colonne dans le temple de mon Dieu : il n'en sortira plus jamais et je graverai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la Cité de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du Ciel, de chez mon Dieu, et le nom nouveau que je porte.

 

13. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises.


LAODICE

Cette Eglise se caractérise par sa tiédeur, sorte de groupe religieux qui ne se distingue en rien des autres, alors qu’elle devrait témoigner du Christ victorieux. Laodicée est une ville riche avec des sources thermales réputées et la confection d’un collyre renommé pour améliorer la vue, d’où l’allusion faite « achète-toi des gouttes pour mettre dans tes yeux ».

 

Là aussi, acheter de l’or et revêtir des vêtements blancs sont les signes de l’adhésion à la Parole du Christ et revêtir le Christ par le baptême vécu en vérité. Mais malgré ses défauts, cette Eglise reste aimée car le Seigneur dit « Je reprends et je corrige ceux que j’aime ».

14. « A l'Ange de l'Église de Laodicée, écris : Ainsi parle l'Amen, le Témoin fidèle et vrai, le Principe de la création de Dieu.

15. Je connais ta conduite : tu n'es ni froid ni chaud - que n'es-tu l'un ou l'autre ! -

16. ainsi, puisque te voilà tiède, ni chaud ni froid, je vais te vomir de ma bouche.

17. Tu t'imagines : me voilà riche, je me suis enrichi et je n'ai besoin de rien ; mais tu ne le vois donc pas : c'est toi qui es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu !

18. Aussi, suis donc mon conseil : achète chez moi de l'or purifié au feu pour t'enrichir ; des habits blancs pour t'en revêtir et cacher la honte de ta nudité ; un collyre enfin pour t'en oindre les yeux et recouvrer la vue.

19. Ceux que j'aime, je les semonce et les corrige. Allons ! Un peu d'ardeur, et repens-toi !

20. Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi.

21. Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, j'ai siégé avec mon Père sur son trône.

 

22. Celui qui a des oreilles, qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Églises. » Dieu remet à l'Agneau les destinées du monde